Quels sont les bienfaits du tryptophane ?

  • par
aliments contenant du tryptophane : viande blanche et crustacés

Le tryptophane fait partie des acides aminés non productibles par le corps humain il s’obtient de ce fait à partir des aliments. Plus qu’un simple acide, il est à l’origine du neurotransmetteur de sérotonine, une substance qui procure du bonheur à l’organisme.

Le tryptophane possède plusieurs applications et utilités. Il agit comme un sédatif pour résoudre les problèmes de dysfonctionnement lié à la sérotonine en vous débarrassant de vos troubles d’humeur, de la dépression, des difficultés de sommeil, des SPM (syndrome prémenstruel) et autres. Afin de mieux vous informer sur cet acide aminé, nous vous présentons ici, les différents bienfaits qu’on lui reconnaît.

Le tryptophane contre les troubles du sommeil

Le tryptophane est un producteur de la mélatonine, une hormone à la base de la régulation des fréquences de sommeil et du rythme circadien. Cette hormone peut être utilisée pour lutter contre les troubles du sommeil.

Il a été réalisé une étude aléatoire sur 5 volontaires en parfaite santé. Selon les résultats de cette étude, le L-tryptophane serait capable d’augmenter la durée du sommeil. En effet, tous les sujets inclus dans l’expérience avaient fait preuve d’une somnolence de 30 minutes avant de rejoindre le lit.

De même, en injectant du L-tryptophane à des volontaires ayant des problèmes d’insomnie en 10 nuits consécutives, il est remarqué que 5 d’entre eux ont constaté une amplification du sommeil et ont été soumis à un niveau profond de sommeil. Il a été administré ensuite du tryptophane à 7 autres sujets insomniaques. Résultat : ils ont tous mentionné une amplification du sommeil aussi bien paradoxal que total.

Par ailleurs, en optant pour une autre étude sur 15 autres sujets insomniaques ayant reçu juste 0,25 g de L-tryptophane, on remarque un meilleur niveau de sommeil chez chacun d’eux. Cette étude prouve qu’une petite dose de tryptophane peut garantir une bonne qualité de sommeil chez l’Homme.

Le tryptophane, source d’amélioration de l’humeur

Plus qu’un simple producteur de la mélatonine pour le sommeil, le tryptophane est un élément déterminant dans la production de sérotonine. Plusieurs maux découlent du déséquilibre de la sérotonine dont l’anxiété ou la dépression. Dans ce cas, la solution pour y remédier serait de penser au tryptophane.

Le tryptophane, une solution contre la dépression

Il a été réalisé une étude aléatoire sur 25 jeunes individus. Elle consistait à leur faire adopter un régime avec un taux élevé de tryptophane. Les résultats montraient que les sujets ont connu une amélioration considérable de leur humeur, suivie d’une diminution des manifestations de dépression et d’anxiété.

Néanmoins, les différentes études concernant l’effet du tryptophane sur la dépression n’aboutissent toujours pas à la même conclusion. En effet, selon certaines études, il serait préférable d’ajouter quelques antidépresseurs comme la clomipramine et l’amitriptyline afin d’obtenir de meilleurs effets. Publiée en 1976, une étude montrait que la clomipramine faisait preuve d’une grande efficacité lorsqu’elle est accompagnée de quelques doses de L-tryptophane. Les résultats de cette étude montrent que le mélange des deux substances conduit à une humeur moins morose et à une diminution du niveau dépression que l’utilisation unique de tryptophane.

Tryptophane pour diminuer le niveau d’anxiété

En 1991, une étude portait sur 16 personnes qui désiraient arrêter de fumer. Il leur a été injecté alors du L-tryptophane avec l’accompagnement d’un régime composé d’un fort taux de glucides.

Selon les résultats de l’étude, le tryptophane avait véritablement aidé les sujets à réduire les difficultés de manque de même que l’anxiété. Cet acide aminé accompagnait également chacun d’eux à diminuer leur envie de fumer.

Le tryptophane, un coupe-faim naturel

Le tryptophane est aussi considéré comme un coupe-faim naturel. Au cours d’une étude portant sur 15 personnes en bon état de santé à qui il a été injecté du L-tryptophane, on note que les sujets consommaient peu de glucides et assez de protéines. Ce résultat indique donc une consommation de moins de 20 % en calories.

On pourrait tirer la conclusion selon laquelle un faible niveau de tryptophane dans le cerveau peut être à l’origine de la consommation démesurée de glucides.

En définitive, le tryptophane est capable de réduire l’envie de manger et permet d’opter pour la consommation d’aliments absolument sains.

Le tryptophane, pour soulager les symptômes prémenstruels

Le tryptophane est capable d’apporter une aide très intéressante dans le soulagement de quelques symptômes du SPM tels que l’irritabilité, la nervosité ou les sautes d’humeur.

Certains patients ont présenté des résultats pertinents dans une étude réalisée en 1999. Après leur avoir administré du L-tryptophane, on note que la Dysphorie Prémenstruelle (une forme évoluée du SPM) s’est améliorée de façon remarquable.

Le tryptophane contre la folie

En administrant du L-tryptophane aux patients souffrant de folie ou d’obsession, on constate que le complément améliore les effets des médicaments normalement pris par les malades dont la chlorpromazine hydrochorie, et réduit les risques d’effets secondaires.

Retenez que les traitements à base de tryptophane sont normalement plus avantageux pour les malades atteints de folie que les traitements avec du lithium.

Le tryptophane, une solution contre la démence

Les recherches montrent que les sujets atteints de démence présentent fréquemment un bas taux de sérotonine dans le cerveau. De plus, les déments montreraient une faible absorption du tryptophane à l’inverse des personnes en parfaite santé.

Au cours d’une thérapie, les patients qui ont connu un accroissement de cette absorption présentent une amélioration remarquable de leur état mental, et ce, grâce au tryptophane.

Le tryptophane pour l’amélioration des performances sportives

Ce complément pourrait être une véritable source d’amélioration de vos performances physiques au cours des parties de sport. Une étude dans ce sens consistait à demander aux athlètes de mener une course jusqu’à l’épuisement. Les sujets ayant reçu du tryptophane avaient couru de 49,4 % de plus que les autres qui n’avaient pas eu le complément.

En outre, le tryptophane peut aussi vous permettre de mieux résister face à la douleur pour des séances d’exercices physiques plus durables.

Le tryptophane pour accompagner la croissance des enfants

Selon les résultats d’une étude, le tryptophane est capable de stimuler la production d’hormones de croissance. Ainsi, vous pourrez l’utiliser pour aider vos enfants dans leur processus de croissance.

Le tryptophane et l’allaitement

Protéine à l’origine de la production du lait maternel, la prolactine peut être stimulée par le tryptophane selon les résultats d’une étude. Si vous êtes une mère allaitante, n’hésitez donc pas à opter pour ce complément.

Ces multiples bienfaits que présente le tryptophane font de lui une excellente option pour remédier à certains problèmes de l’organisme. N’hésitez donc pas à y faire recours en cas de besoin. Pour cela, vous devez d’abord vous demander, quels sont les aliments contenant du tryptophane.

Liens sources

  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  • https://www.sciencedirect.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *